Les Français sont toujours aussi friands de la restauration rapide, un réel besoin du “vite et pas cher” qui a redynamisé le secteur et une tendance qui tend vers une multiplication des adresses. Une diversité qui charme aussi la population qui déjeunera sur pas moins de 6 lieux différents dans le mois.

Un consommateur gourmand

La tendance générale tend vers des produits de qualité, équilibrés, l'apparition de bar à salade en est la preuve. Très prisées sur la région parisienne, ces enseignes arrivent tout doucement, mais sûrement en province. Les restaurants spécialisés, foodtrucks ont toujours le vent en poupe, mais l'offre risque d'être très rapidement plus importante que la demande.

Les brasseries restent encore dans le coup, grâce à leurs offres du midi (plat du jour) à prix abordables et un menu avec des plats qui plaisent au plus grand nombre. C'est aussi un état d'esprit, le côté à la bonne franquette, sans chichis qui attire et qui incite les gens à venir passer un bon moment autour d'une table.

Les boulangeries offrent aussi des formules traiteur pour le déjeuner, du simple sandwich à la part de pizza sans oublier le dessert et une boisson, leurs prix sont aussi très abordables. Si leurs locaux le permettent, elle propose aussi à ses clients de déjeuner sur place. Les plus intéressés par ces offres sont les 25-35 ans, on constate aussi une hausse pour les viennoiseries américaines comme les donuts.

Pour l'avenir ?

Le Healthy est en pleine hausse que ce soit dans les rayonnages que dans le quotidien. Un secteur qui donne envie, de s'y intéresser. Un retour vers une alimentation saine, des aliments équilibrés aux couleurs attrayantes, il n'y a qu'à se pencher sur instagram pour baver d'envie devant les mises en scène, vive la pornfood, attention de ne pas confondre beau et bon. Le plat doit plaire à l’œil, mais le but à atteindre reste les papilles.

Laissez un commentaire