Les ombrelles japonaises sont des accessoires traditionnels qui ont servi de nombreuses femmes pour se protéger du soleil. En traversant les âges, elles sont devenues de véritables accessoires de mode. Originaire de Chine depuis le 12ème siècle, l’ombrelle a su convoiter la population japonaise qu’à partir du 16ème siècle. Quelles sont donc les spécificités de cet auxiliaire de mode et comment s’utilise-t-il ?

Le rôle de l’ombrelle japonaise

L’ombrelle japonaise a pour principale fonction de protéger son utilisateur du soleil. Comme au Japon, les rayons de soleil sont plus ou moins néfastes pour la peau, l’utilisation de l’ombrelle a donc été indispensable. De ce fait, les femmes pouvaient éviter d’exposer leur peau au soleil pour permettre à cette dernière de rester toujours aussi resplendissante et dépourvue de tâches et de rides. 

A voir aussi : Patrimoine culinaire

L’ombrelle a également été un accessoire de luxe, représentant les femmes de classes supérieures et à la peau pâle et non bronzée. Au Japon, plus les femmes étaient blanches, plus elles étaient valorisées comme des femmes importantes et aisées. Au fil du temps, cet accessoire est devenu plus accessible à la population générale. Si les ombrelles japonaises traditionnelles représentent des objets de collection artistiques, celles fabriquées aujourd’hui sont plus réservées aux fonctions du quotidien et à la mode moderne.

Actuellement, vous pouvez retrouver des ombrelles de qualité, qui vous seront non seulement utiles pour la protection, mais aussi pour rehausser votre style. Retrouvez votre accessoire de mode sur le site de Japa-Mania, fournisseur de produits japonais authentiques.

A voir aussi : Séjour culinaire en Chine : les plats traditionnels chinois à déguster

Une tendance moderne chez les femmes

Traditionnellement, l’ombrelle japonaise était un accessoire d’élégance porté par les Geisha. Elle s’harmonise parfaitement à la couleur des kimonos des femmes. Cet équipement est toujours utilisé lors des festivités traditionnelles japonaises, à savoir durant la cérémonie du thé, les théâtres, les mariages ou encore la danse. 

Encore appelé Wagasa, l’accessoire est aujourd’hui disponible en plusieurs motifs et coloris. Les motifs floraux et la couleur rouge sont les plus inspirantes et les plus privilégiées des caractéristiques de l’ombrelle. Généralement, l’ombrelle est constituée de toile en papier huilé avec une ossature en bambou. Les impressions traditionnelles sont réalisées à base de jets d’encre. Cet accessoire et pliable tout comme le parapluie. 

Cette apparence élégante et gracieuse de l’ombrelle, fait d’elle un accessoire incontournable pour les japonaises. Ces dernières s’en procurent pour se démarquer des autres. Vous pouvez en retrouver de toutes sortes et selon des matériaux et détails divers (dentelles, froufrous, etc.). Vous en aurez pour tous les goûts. 

Laissez un commentaire