Dans le cadre du projet de loi agriculture et alimentation, les députés ont adopté des amendements visant à augmenter de 50% la part de produits biologiques et locaux dans les cantines collectives publiques. Si nos chères têtes blondes pourront bénéficier d’une autre alimentation à l’horizon 2022, nous pouvons d’ores et déjà l’envisager à titre personnel sans attendre. Et plus particulièrement, pour la boisson phare du moment qu'est le rosé. Alors que les vacances d’été sont enfin là, le véritable vin à la française qu’est le rosé rencontre de plus en plus un vif succès. Et pourquoi pas ne pas plébisciter le rosé bio ? Gros plan sur un vin à l’appellation d’origine biologique contrôlée estampillé « AB » (Agriculture Biologique) et les raisons de succomber aux produits bio au sens large

Les vins rosés AB

Les épicuriens en herbe et les amateurs de grands crus apprécieront la sucrosité, l’équilibre des saveurs des vins bio. Mais surtout, c’est leur présence en bouche qui émoustillera les papilles, et ce, sans aucun artifice. Les raisins de qualité issue d’une plante dont le cycle végétatif est tout particulièrement soigné, s’expriment alors avec une maturité plus exquise et savoureuse, mais aussi, plus digeste à la salinité parfois exceptionnelle. Et pour cause, les viticulteurs bio et biodynamistes qui proposent une sélection millésime et bio de grands crus de Bordeaux mais aussi d'autres appellations, prennent le risque de perdre une partie de leur récolte en n’ayant pas recours aux produits chimiques et à exclure les intrants pour soigner les pieds de vigne. Les notes florales s’expriment alors sans mal et parfois même avec pureté, et ce, avant même de le noter lorsque le vin coule en bouche. Enfin, les grands vins bio affichent la plupart du temps, un degré d’alcool moindre que la normale et des arômes plus nuancés. 

Au-delà des préoccupations environnementales, faire le choix d’un vin bio c’est opter tout simplement pour des saveurs, des saveurs au plus proche du vignoble. D’ailleurs, on parle souvent de ces vins en disant qu’il s’agit véritablement de vins dits « de terroir ». Rien de tel que de le découvrir avec modération et sans excès.

Les raisons de se mettre au vert

A l’heure où la question des OGM, des nanoparticules fait couler beaucoup d’encres, les produits de consommation, mais aussi notre mode de consommation sont pointés du doigt. Et tout particulièrement, le gaspillage alimentaire. Chaque année, chacun d’entre nous, nous jetons environ 80 kilogrammes de nourriture à la poubelle dont un peu moins de dix encore emballés. Notre impact sur la nature est donc important – l’Institut français de l’environnement estime à 96 % des rivières et à 61 % des nappes d’eau souterraines qui sont contaminées par des polluants – et le besoin de consommer moins et mieux devient alors le leitmotiv de notre société moderne.

Les produits bio désignent un procédé de fabrication dont l’impact environnemental est moindre. Concept s’appuyant sur des valeurs comme le respect de la terre et de sa biodiversité, les cycles biologiques, le bien-être animal – élevage en plein air, sans antibiotiques ni hormones de croissance, nourri avec des aliments bio notamment -, les produits issus de l’Agriculture Biologique sont également plus sains pour la santé que leurs homologues produits de manière intensive. Bref, les produits certifiés par l’un de ces organismes : ECOCERT, QUALITE France ou encore ASCERT en France sont garants d’être exempts d’OGM, de conservateurs et d’additifs de synthèse. Au-delà même du mode de production, préférer des aliments biologiques permet d’opter pour des produits aux qualités nutritionnelles préservées et surtout des produits plus goûteux. Il est alors possible de savourer des fruits, des légumes sans devoir les éplucher, de consommer des protéines avec moins de graisse et donc de faire le plein de vitamines, de minéraux, d’acides gras pour l’organisme. Bref, d'apprécier ce que l'on mange tout en apportant les nutriments utiles et sains à son organisme.

Laissez un commentaire