Certains d’entre vous en lisant le titre de cet article ont déjà fait des grimaces. Manger des insectes ne fait pas encore partie de nos habitudes alimentaires. Pourtant les insectes comestibles regorgent des bienfaits palpables pour la santé. Dans la perspective de vous convaincre à franchir le pas, ou pour ceux qui ont déjà opté pour cette alimentation et qui veulent se rassurer, nous avons sélectionné pour vous les sept raisons les plus pertinentes pour changer votre régime alimentaire avec l’entomophagie.

Une habitude pas nouvelle

L’entomophagie est le fait de manger des insectes. Cette habitude est une pratique ancestrale. On compte aujourd’hui  plus de 2 milliards de personnes qui consomment les insectes. C’est en Asie, en Amérique Latine et en Afrique qu’on consomme le plus d’insecte. Le continent Européen et Américains avancent lentement dans l’adoption de ce régime alimentaire. On recense actuellement plus de 2000 espèces d’insectes comestibles. Les insectes les plus consommés sont entre autres les petits coléoptères qui se nourrissent de bois, les chenilles, les abeilles, les guêpes, les fourmis, les grillons, les criquets, les sauterelles, les mouches, les cafards, les scorpions ou encore les araignées. Manger des insectes n’est donc pas une chose nouvelle pour l’humanité et jusqu’à présent, les bienfaits ont été prouvés. En outre, par ces années d’expérience mondiale, la consommation d’insecte ne présente pas de risque sanitaire particulier. Au contraire comme on le verra, c’est vraiment un partenaire efficace de la bonne santé.

Des aliments riches 

Il est d’acception commune que les insectes sont des nutriments très riches et ayant une qualité nutritionnelle exceptionnelle. Ils ont une teneur en protéines supérieures à la viande et aux autres végétaux comestibles. Un insecte, par exemple peut apporter 9 fois plus de protéines que la viande de vache pour la même quantité. Les apports nutritionnels en protéines des insectes sont intéressants sachant que les protéines sont à la base du fonctionnement du corps de l’être humain.

Les insectes sont également riches en minéraux (calcium, fer, zinc). Une sauterelle par exemple peut contenir de 8 à 20 mg de fer contre 5 pour une viande de vache.

Allier minceur, car les insectes sont faibles en matière grasse et en cholestérol

La consommation des insectes procure à l’homme les acides gras essentiels pour le bon fonctionnement du corps. Ces acides se présentent sous forme d’acide linoléique ou encore d’oméga. Ainsi, l’entomophagie ne présente pas des dangers particuliers pour les consommateurs par rapport aux viandes classiques qui peuvent être source de maladie. La consommation d’insecte peut donc aider à éviter certaines maladies comme l’hypertension, l’obésité, le diabète voire même le cancer. C’est également un très bon moyen pour compléter le régime des végétariens et des femmes et hommes cherchant à équilibrer leurs nourritures pour maigrir. 

Un goût savoureux 

En matière de goût, les insectes offrent également une saveur inégalée. Leur goût est variable en fonction de l’espèce. Le goût des  insectes se rapproche le plus souvent aux crustacés, aux pommes de terre, aux noisettes ou aux pistaches. D’autres sont plus neutres et c’est l’accompagnement qui fera ressortir le goût de nos insectes et faire la différence. Les insectes comestibles peuvent atterrir dans nos assiettes sous différentes formes (vivant, nature, bouillis ou frits) et sous différents goûts (sucrés ou salés), accompagnés parfois par des pâtes, des biscuits ou des bars de céréales.

Des nourritures sans antibiotique

On peut considérer que les insectes sont encore des aliments classés comme bio. En effet, jusqu’à présent, ils échappent encore aux modes de productions intensives (dans des cages) comme on voit souvent dans l’élevage des porcs ou des volailles. En conséquence, l’insecte qui se développe encore dans ses milieux naturels s’éloigne des maladies liées à l’élevage intensif. Cette particularité de l’insecte, le met à l’écart de l’utilisation massive des antibiotiques et des antioxydants. Cette  caractéristique la place à une position favorable pour contribuer à conserver votre bonne santé.

L’avantage écologique

La consommation des insectes offre également un avantage écologique à ne pas négliger. Elle contribue d’abord à la réduction de la production de l’effet de serre. Les gaz à effet de serre sont considérés comme la source principale du réchauffement climatique. Les bovins, les porcs ou encore des volailles pourtant produisent une quantité importante de ces gaz (ammoniaque, l’oxyde nitreux…). Les insectes comestibles par contre ne produisent pas beaucoup de gaz polluant. Avec la consommation d’insectes, participez à la sauvegarde de la biodiversité. Peu gourmand en nourriture et en eau, les insectes contribuent fortement à la protection de l’environnement.

Alternative  pour l’humanité 

Selon la projection du  FAO (Food and Agricultural Organization), la demande de nourriture d’ici 2050 devrait augmenter de deux fois plus par rapport à maintenant. Ainsi, pour subvenir aux besoins en nourriture, surtout de la viande, le FAO propose l’exploitation des insectes. Ce choix des insectes est bien porté car comme il a été dit précédemment, l’élevage des insectes est plus facile et plus écologique. Il suffit d’un petit espace pour produire une quantité d’insectes déjà exploitable. L’élevage des insectes est aussi un secteur peu coûteux en comparant avec l’élevage traditionnel. Cela se tient par une alimentation non conséquente des insectes. Il est également considéré que la reconversion alimentaire des insectes est assez élevée ce qui constitue une alternative à tenir compte pour l’humanité. Enfin, ce sont des êtres qui se reproduisent rapidement. En ce sens, ils peuvent répondre plus hâtivement aux demandes croissantes en nourriture dans le monde. Les adeptes de l’entomophagie voient même en ce mode de vie une façon d’éradiquer ou tout au moins diminuer la faim dans le monde.

Conclusion

L’entomophagie est donc une habitude alimentaire en développement. Qu’on le veuille ou non on est tous des mangeurs d’insectes au fonds. En effet, les insectes sont présents dans nos nourritures quotidiennes sans qu’on le sache (poudre de farine, dans la conservation des boîtes de conserve, les barres énergétiques…). Actuellement, manger des insectes est également une alternative pour la nourriture animale (aquaculture, aviculture, …).  La consommation des insectes est alors un mode de vie incontournable pour notre monde. Alors pourquoi ne pas commencer dès maintenant. 

Laissez un commentaire