Il y a des gens qui, dès que l’opportunité, le temps et l’argent le leur permettent, s’envolent vers des lointains pays comme le Pérou. C’est dans cet État d’Amérique du Sud qu’ils trouveront l’ancienne citée inca nichée en altitude dans les Andes : le Machu Picchu. Cet endroit englobe la Vallée sacrée, le chemin de l’Inca et la ville coloniale de Cuzco, comportant de nombreux sites archéologiques. C’est là également que les aventuriers exploreront l’Altiplano, peuplé de vigognes et de lamas. Ils y arpenteront les sommets de la cordillère blanche qui leur offre de multiples possibilités de randonnée. Seulement, avant de partir, les futurs voyageurs dresseront une check-list exhaustive de tout ce dont ils auront besoin pour sillonner le tout Pérou. Bien sûr, le contenu de leurs sacs à dos dépendra de leur destination ou du choix des activités qu’ils comptent y faire.

Que mettre dans ses bagages pour le Pérou ?

Pour vivre agréablement toutes sortes de perspectives de découvertes au Pérou, les vacanciers se muniront de deux sacs à dos : le premier contiendra les accessoires et les vêtements nécessaires. Le second, plus léger, servira à fourrer les menus objets qui leur seront utiles pour une promenade en ville ou pour une excursion d’une journée. Avant tout, les routards devront savoir que cette contrée renferme 28 sortes de climats. Ils s’attendront donc à des perturbations atmosphériques et s’équiper en conséquence pour faire de ce voyage au Pérou une réussite. Ils prévoiront des chandails chauds, des t-shirts et des pantalons longs pour mieux se protéger des moustiques. Comme les pluies sont assez fréquentes, surtout en janvier-février, un imperméable ne serait pas de trop. Des lunettes noires, un chapeau ou une casquette seront indispensables pour éviter les coups de soleil. En outre, des chaussures de marche confortables sont recommandées pour ceux qui envisagent de faire un trek, avec plusieurs paires de chaussettes de rechange. Ceux qui veulent aller à la plage ou profiter des eaux thermales d’Aguas Calientes n’oublieront pas leur maillot de bain et leurs sandales. Enfin, les sous-vêtements, les foulards et les gants ne seront pas superflus pour être prêts en cas de chute de température.

Quels produits d’hygiène et de santé emporter au Pérou ?

Une trousse à pharmacie est préconisée pour parer aux éventuelles maladies pouvant entraver le bon déroulement d’une virée au Pérou. Elle devrait contenir des médicaments contre les maux de tête qui ne sont pas liés au mal aigu des montagnes. Ceux qui programment de visiter à pied des sites comme la Vallée sacrée ou le Machu Picchu auront besoin de pansements pour ampoules et éraflures. Les globe-trotters ne regretteront pas d’avoir amené des remèdes contre la diarrhée et la constipation, de même que des savons de toilette et des papiers hygiéniques. Il est important aussi qu’ils insèrent une chasse-moustique pour se protéger de la piqûre de ces insectes porteurs de fièvre jaune ou de malaria dans la jungle péruvienne. Enfin, les rayons du soleil sont fort élevés au Pérou. Une crème solaire haute protection et un baume à lèvres sont primordiaux. Il faut savoir que tout ce qui est pharmacie n’est pas cher au Pérou. On y vend de très bons produits. Pour alléger leur sac, certains estivants préfèrent s’en procurer sur place.

Voyager et manger à Pérou

Connu pour être le plus riche d’Amérique du sud, la cuisine péruvienne est variée et savoureuse. Chaque région du Pérou possède sa propre cuisine. Mais il est préférable de passer à Lima la plus grande ville pour la destination gastronomique. On y trouve les plus grandes variétés de choix des meilleurs restaurants. La cuisine Pérou est réputée mondialement. Il y a cinq traditions culinaires au Pérou qui correspondent aux divisions géographiques du pays, la cuisine créole, la cuisine andine, la cuisine de la forêt amazonienne, la cuisine afro péruvienne et la cuisine chinoise. Les spécialités culinaires au Pérou pour le plat principal sont accompagnées par du riz, composé de blanc de poulet, la sauce au pain, au lait, au piment, aux oignons et à l’ail. Il leur arrive aussi de manger du Ceivche. Ce plat péruvien est cuisiné à partir de poisson ou de fruit de mer. Il doit être cru et découpé en petits morceaux. Il est ensuite mariné dans du jus de citron vert et du piment. On vous conseille la version avec des palourdes noires, un pur délice ! Pour déguster ces plats, laissez-vous tenter par des boissons, comme la chicha mora da, le pisco, quand il fait froid, demandez une émolliente, boisson chaude à base de plantes et de jus de citron. Les Péruviens l’obtiennent en faisant bouillir du maïs violet, de la peau d’ananas et de la cannelle. Ils récupèrent l’eau de cuisson pour ensuite la servir, chaude ou froide. Si vous avez plutôt envie d’un vrai dessert, le Pérou a quelques spécialités qui peuvent vous plaire. Arroz con lèche à base du lait de riz. Les churros beignet fourrés de confiture de lait. Le mazamorra crème dessert à base de maïs violet et d’ananas. ….. À ne pas manquer de faire une bonne promenade dans les marchés du Pérou, n’hésitez pas à goûter les différents fruits exotiques vendus. De la papaye, des fruits de la passion, du chirim aya, de la pastèque, du pepino… est tout autant de fruits que vous pouvez trouver. En entier ou en boisson, ils sont

Laissez un commentaire