Il est toujours important de pouvoir circuler librement dans la cuisine. Pour ce faire, le propriétaire de la maison a l’obligation d’installer convenablement ses électroménagers. Ce mini-guide lui permettra d’optimiser la place et de profiter d’une sécurité maximale.

Réaliser un schéma d’implantation

La première chose à faire consiste à dresser un schéma d’implantation. Ce dernier donne l’opportunité de définir à l’avance les divers raccordements. Autrement dit, il permet de connaître l’emplacement idéal pour les prises électriques, l’arrivée et l’évacuation d’eau, l’alimentation en gaz, etc. Notons que les professionnels dans l’aménagement de cuisine conseillent d’organiser les tâches selon 3 catégories : l’eau, la cuisson et  le froid. Le respect de cette règle permet de réduire son déplacement dans la cuisine. Il contribue également à garantir le confort et la sécurité des occupants de la demeure.

Respecter les normes en vigueur

Pour éviter les accidents, il est préférable de revoir régulièrement son installation électrique. Celle-ci doit répondre à la fameuse norme NF 15-100. Ce règlement stipule clairement qu’il faut prévoir un raccordement à terre. Il exige aussi la mise en place d’une protection différentielle de 30 mA. Dans certains cas, il semble judicieux d’installer un circuit électrique convenable destiné à alimenter les grands électroménagers comme le four et la plaque de cuisson. Évidemment, il importe de prévoir des prises au-dessus du plan de travail pour connecter les petits appareils.

Bien réaliser le branchement des appareils

Selon Multimedialp électroménager, le branchement des appareils doit se faire d’une manière ingénieuse. Pour ce faire, il faut savoir que la table de cuisson par induction tout comme le four électrique consomme 3 KW. Il semble donc capital de miser sur des conducteurs 6 mm2 afin de faire circuler une telle puissance. Le mieux est de les connecter directement sur un disjoncteur divisionnaire d’environ 32 A. Par ailleurs, les machines à laver requièrent un câble de section avoisinant les 2,5 mm2. Pour un branchement parfait, il est sage de jeter son dévolu sur un circuit spécifique de 16 A.

Rester attentifs sur le branchement du gaz

En ce qui concerne le branchement du gaz, il faut employer des raccords à visser et des colliers de serrage. Pour s’assurer une sécurité maximale, certains professionnels conseillent la mise en place d’un robinet de sécurité doté d’un pas de vis normalisé. Pour raccorder les appareils électroménagers, le propriétaire de la demeure a plusieurs alternatives. Primo, il peut jeter son dévolu sur un tube souple fabriqué avec du caoutchouc. La durabilité de ce matériel est d’environ 5 ans. Secundo, il a l’occasion d’opter pour un flexible gainé d’élastomère qui peut atteindre jusqu’à 10 ans. Tertio, il a l’opportunité de choisir un flexible à tresse inox. Celui-ci se distingue par sa durée de vie illimitée.

Le respect ces quelques conseils permet non seulement d’optimiser la place dans la cuisine, mais également de garantir une sécurité optimale. Bien sûr, il est toujours judicieux de faire appel à un professionnel si le propriétaire du logement ne se sent pas capable d’effectuer lui-même l’aménagement de sa cuisine. Certes, cette initiative engendre une dépense supplémentaire, mais elle en vaut la peine. En effet, elle permet de profiter d’une installation parfaite.

Laissez un commentaire