Effectuer un voyage gastronomique n’est pas forcément la première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on projette de passer un séjour en Nouvelle-Zélande. Pourtant, découvrir l’art culinaire néo-zélandais est une agréable manière d’appréhender une partie de la culture du pays. Pour vous donner une idée sur le sujet, voici quelques caractéristiques de la gastronomie néo-zélandaise à connaître et une sélection de ses plats traditionnels à ne pas manquer.

Quelques informations sur l’art culinaire néo-zélandais

La gastronomie néo-zélandaise est une subtile représentation de la diversité ethnique et culturelle du pays. Elle marie les influences maories et européennes. Autrement dit, son art culinaire se base sur un mélange des traditions maories et anglaises. D’ailleurs, pendant plusieurs décennies, la cuisine néo-zélandaise s’est tenue aux pudding, fish & chips et meat pie, des plats provenant principalement de l’Angleterre.

Aujourd’hui, les spécialités culinaires du pays sont plus modernes et raffinées. Elles proposent des saveurs issues des différentes communautés d’immigrées, notamment asiatiques. Parmi les ingrédients les plus utilisés dans les plats néo-zélandais, on trouve surtout, les légumes, souvent bio, et plusieurs sortes de produits frais telles que des fruits de mer et de la viande de porc, d’agneau, etc.

Si vous envisagez de faire des sorties dans les cafés lors de votre voyage en Nouvelle-Zélande, les plats qui vous seront servis seront souvent les plus classiques, à l’instar des fish & chips, puddings, meat pie, burgers, quiches, fruits de mer frits, pommes de terres en robe blanche… C’est en vous rendant dans les restaurants que vous aurez l’occasion de déguster les spécialités culinaires traditionnelles du pays, comme les cœurs côtelettes à la gelée de groseille, l’agneau à la menthe, etc. En dessert, vous pourrez notamment goûter à la fameuse Pavlova qui est typique du pays.

Les spécialités culinaires néo-zélandaises à découvrir

Le Hangi compte parmi les principaux plats traditionnels néo-zélandais à découvrir lors de votre séjour dans le pays des kiwis. Il se démarque par son mode de cuisson ancestral, hérité des Maoris et de la culture polynésienne. Sa préparation originale consiste à creuser un trou dans la terre et y déposer dans le fond des pierres volcaniques chauffées pour servir de four. Ensuite, mettre des légumes et des viandes dans plusieurs paniers et les couvrir d’un linge, puis de terre. La durée de la cuisson peut aller de 3 à 4 heures. Vous pouvez retrouver ce plat le plus souvent dans la ville de Rotorua.

L’agneau rôti est une autre spécialité gastronomique à ne pas manquer durant votre escapade en Nouvelle-Zélande. Il faut savoir que dans le pays, le nombre de moutons et largement plus élevé par rapport au nombre des autochtones. Ne vous étonnez donc pas de vous voir proposer de l’agneau dans les divers restaurants locaux. L’agneau rôti est d’ailleurs un des plats traditionnels néo-zélandais. Sa cuisson est particulièrement longue et nécessite une température moyenne. La préparation s’accompagne généralement de multiples légumes, dont le petit pois, la patate douce, la carotte, etc.

Pour ce qui est du dessert, les Néo-Zélandais affectionnent principalement leur Pavlova. Il s’agit d’une sorte de gâteau réalisée à base de meringue, de fruits ainsi que de glace ou de crème fouettée. Cette succulente recette se prépare assez facilement. Elle se distingue par sa texture à la fois moelleuse et croustillante, mais également par la variété de fruits qu’il est possible d’utiliser. Très légère, la Pavlova est souvent servie pendant les fêtes de fin d’année pour terminer un repas copieux.

Pour conclure en beauté cette sélection de plats traditionnels néo-zélandais, laissez-vous surprendre par la Marmite. Il s’agit d’une pâte à tartiner vitaminée réalisée à base d’extraits de levure. Elle est souvent dégustée au petit déjeuner en l’étalant sur des toasts de pain de mie. La Marmite se démarque par son goût très salé et assez prononcé. Si les Néo-Zélandais apprécient particulièrement cette pâte, elle peut être très repoussante pour les personnes qui n’y sont pas habituées. Alors, qui veut essayer ?

 

Laissez un commentaire